L’équipe

Mine de Culture(s) est avant tout une énergie collective autour d’un projet commun. Suzie Balcerek a rassemblé plusieurs personnes clés autour de ce projet, un Conseil d’Administration tout d’abord, mais également des services civiques par équipe de deux pendant plusieurs années, et des bénévoles engagés. Merci à toutes ces personnes pour leur investissement.

Présidente : Suzie Balcerek

Suzie BalcerekSuzie Balcerek est née à Lens en 1987. Après une double licence en philosophie et en lettres modernes, elle part à Berlin en Erasmus pour un an. Habitante d’Hénin-Beaumont, elle fonde Mine de Culture(s) en 2013 sur le constat d’un réel besoin de mise en lien des acteurs des secteurs culturels et linguistiques du territoire. Pendant deux ans, elle anime une émission de présentation des acteurs culturels locaux sur ILTV, également nommée Mine de Culture(s).

Vice-présidente : Mélanie Loriot

Titulaire d’un BTS en commerce international et d’un master en stratégies d’innovation et dynamiques entrepreneuriales, Mélanie est diplômée en développement des territoires, aménagement et environnement, après avoir accompagné comme coordinatrice l’association Mine de Culture(s) de juin 2016 à février 2017. Engagée, autonome et pleine d’idées, elle continue d’accompagner fidèlement le travail de l’association.

Secrétaire : Maxime Patinier

« Originaire du Bassin Minier, je me suis investi, depuis très jeune déjà, dans le milieu associatif, un milieu où les échanges culturels sont constants. J’y ai découvert l’importance de la diversité culturelle et du partage. J’ai donc entrepris, après un Bac scientifique passé à Henin-Beaumont, des études d’Arts sur Lille puis de biologie à Lens aans le but de monter, plus tard, des conventions et divers autres supports autour de la vulgarisation scientifique et culturelle. Le savoir et la culture doivent à mon sens être accessible à tous. »

Secrétaire-Adjointe : Léa Maameri

Trésorière : Marie Hédin-Christophe

Née à Lens, Marie a eu la chance de partir en Inde un an durant ses années lycée, une expérience qu’elle espère relayer pour donner aux jeunes l’envie de découvrir d’autres langues et d’autres cultures. Elle travaille aujourd’hui dans la musique.

 

Trésorier-Adjoint : Jean-Bruno Gorny

 

Justine Brunin, coordinatrice de l’association

Justine a rejoint l’association en 2017 pour coordonner les différentes activités et accompagner les services civiques. Forte de ses nombreuses expériences dans le secteur de l’édition, elle apporte tout son sens de l’organisation et de nombreuses idées de développement. Elle travaille également pour la maison d’édition La Contre Allée dont elle est chargée de communication.

Les services civiques actuels

Ethan Ducrocq

Musicien et fan de musique Metal, je ne vis que pour la culture, faire l’expérience chaque jours de sa tendre étreinte est une source de pur plaisir mais également une source de savoir inestimable !
La culture est une denrée rare dans le sens où les personnes qui possède tous pour s’en préoccuper ni en consacre aucun temps et les personnes qui ne demande que d’en arborer les richesses sont dépourvues de moyens.
Refuge de nombreuses formes d’arts, promouvoir ce vaste univers est indispensable, je réalise donc mon service civique chez Mine de Culture(s) pour mettre en avant quelques parcelles de cette innombrable dimension.

Aurélien Froissart

Après quatre années d’étude à Paris et Dublin, Aurélien revient dans le bassin minier, sa terre natale, tant par amour de ses attaches que pour travailler son mémoire de sociologie portant sur la mémoire ouvrière. Côtoyant certains membres de Mine de Culture(s) depuis plusieurs années déjà, ce service civique sera pour lui l’occasion de continuer à militer associativement, de surcroît pour des valeurs qui lui sont chères : le partage, la diversité, et la lutte contre l’exclusion et les discriminations, qu’elles soient culturelles ou sociales.

Les anciens services civiques

Emeline LORIOT et Nicolas LEGRAIN

Aurélien CARON

Titulaire d’un DAEU, Aurélien a toujours vécu dans le bassin minier dont 12 ans à Hénin-Beaumont. Plongé dès son plus jeune âge dans les différents arts tels que le cinéma, la musique et déjà fasciné par la diversité au sein du monde sportif, il a rapidement développé un sens aigu pour la culture et a pendant sa scolarité effectué un séjour linguistique en Angleterre et une classe européenne de langue anglaise au collège et au lycée Darchicourt. Ayant ensuite embrayé dans l’associatif par un collectif de jeunes citoyens, il suit depuis 3 années l’association d’éducation populaire Anim’acteurs. Selon ses propres mots « La mission pour laquelle j’ai été engagé dans l’association me permet d’exercer mon expérience et mes compétences mais aussi d’en créer et de les développer dans un environnement qui me tient vraiment à cœur ! »

Mickaellia MORNAVE

Mickaellia Mornave est arrivée au sein de l’association Mine de culture(s) en tant que chargée de mission sur la Plateforme d’expérimentation des langues. Elle est en service civique, mis à disposition à l’association Mine de culture(s) par la Ligue de l’enseignement. Mais laissons-la nous expliquer pourquoi cet engagement lui a plu. » Ayant la double nationalité Franco-Argentine, j’ai été sensibilisée toute petite aux langues que ce soit la langue espagnole, la langue portugaise aussi bien que notre belle langue française. C’est pour cela qu’après l’obtention du Baccalauréat Scientifique au Lycée Darchicourt à Hénin-Beaumont, je me suis dirigée vers une Licence d’espagnol à l’Université de Lille 3. Passionnée de danse depuis toujours, je fais partie de plusieurs associations pour lesquelles je danse ou donne des cours de danse, et aussi d’associations solidaires. Faire partie de ces associations m’a montré à quel point il est important d’avoir le sens du partage, et du bénévolat. Ce que je trouve essentiel, c’est de pouvoir partager et échanger avec d’autres personnes sur notre passé, notre culture et nos expériences (qu’elles soient professionnelles ou non).  »

… et tous les autres bénévoles de Mine de Culture(s) : MERCI A VOUS !